Back to Top

FR | EN

L'Open-Source

Open Source: L'innovation en Marche 

L'Open-source fait partie de ces rares tournants majeurs dans l'informatique au même titre que l'invention du langage Java (indépendance vs Système d'Exploitation), ou plus récemment la virtualisation. Mais il ne s'agit pas là d'une révolution technologique, mais d'une révolution d'un « business model ».

L'Open-source consiste en effet à distribuer un logiciel avec ses sources, librement modifiables. Autour d'un projet Open-source viable gravite une communauté composée d'utilisateurs, de développeurs, de testeurs et de personnes fournissant support et aide. La réussite et la pérennité d'un logiciel Open-Source est bien sûr liée à la qualité technologique mais surtout au dynamisme de sa communauté et in-fine à sa taille.

Dans certains cas, les logiciels Open-Source sont portés par des sociétés qui contribuent fortement au développement mais vendent du service comme du support autour de la solution. On peut citer par exemple Red Hat (Système d'exploitation Linux pour serveurs), Alfresco (Gestion Électronique des Documents) et il y a encore peu, MySQL (Base de données).

Notre Epoque - Facteur du Succès de l'Open Source

Le concept Open-source existe depuis longtemps, mais sans moyen de communication et de collaboration aussi efficace qu'Internet les projets restaient des projets techniques comme des compilateurs (langage C...), des systèmes d'exploitation (Linux) ou des formats (jpeg).

Avec la diffusion d'internet, les communautés ont pu collaborer plus efficacement et la taille de ces communautés a grandi. Les projets sont allés plus vite et les logiciels se sont popularisés plus rapidement. Des applications orientées bureautique (LibreOffice, Firefox, Thunderbird) et des progiciels (SugarCRM, ..) ont vu le jour.

Déjà en 2011, on pouvait constater que les technologies Open-Source dépassaient dans de nombreux domaines les applications commerciales

Déjà en 2011, on pouvait constater que les technologies Open-Source ont dépassé dans de nombreux domaines les applications commerciales. Fin 2011 selon StatCounter, les navigateurs Open-Source FireFox et Chrome possèdent 50% de parts de marché versus 40% pour Internet Explorer de Microsoft .

Dans la catégorie "logiciels serveurs" la prédominances de l'Open-Source a eu lieu en encore plus tôt comme dans le cas du logiciel de serveur Web « Apache » qui possède 65% de PdM versus 15% pour Microsoft IIS (source netcraft), ce dernier n'ayant jamais réussi à dépasser les 36% (sommet atteint en 2007).

On le voit bien l'Open-source est une menace importante pour les éditeurs traditionnels. Si l'Open-Source touchait sérieusement le poste de travail (PC) avec la suite Bureautique LibreOffice/Open-Office et Linux, le cœur des profits de Microsoft (Windows et Office) serait touché.

Communauté Open Source - Leader des Technologies du Futur

Les éditeurs commerciaux historiques ont mis du temps avant de mesurer l'importance de la menace, à l'exception d'IBM et Novell, contributeurs au développement des technologies Open-Source.

Certains comme Microsoft ont longtemps ignoré la menace, d'autres comme Oracle ont eu une stratégie beaucoup plus agressive en achetant des poids lourds de l'Open-source comme Sun Microsystems (Java, Open-Office) et MySQL (base de données). Bizarrement les autorités de la concurrence ont laissé faire alors que les intentions autour de ces technologies n'étaient pas si claires, sauf peut-être pour Java. Pour MySQL et Open-Office, l’ambiguïté a mené à une séparation ("fork") des 2 projets, où une partie de la communauté a décidé de poursuivre le projet sans la tutelle de l’acquéreur.

Gartner prévoit que plus de 30% des logiciels d'entreprises seront Open-source d'ici 18 mois.

Les grandes manœuvres d'éditeurs comme Oracle sont la preuve que l'Open-source est une révolution en marche. Contraints par des budgets de plus en plus serrés, les DSI ont d'ailleurs senti la tendance et le Gartner prévoit que plus de 30% des logiciels d'entreprises seront Open-source d'ici 18 mois.

 


>> Contactez-nous pour plus d'info